Rechercher

L'ange qui ne savait pas qu’il était un ange.

Mis à jour : 21 déc. 2020


Il était un ange, tout blanc comme la neige, qui vivait dans une grotte. Cette grotte était le seul lieu qu’il connaissait car il y était né de la beauté d’une rose et de la pureté d’un flocon de neige, un soir de Noël.

Cet ange était d’une beauté précieuse et étincelante mais il ne savait pas qu’il était un ange. Son père, le flocon de neige avait fondu au printemps venu et sa mère, la rose, s’était fanée naturellement, comme le décide ainsi la vie.


Personne n’avait pu enseigner à l’ange qu’il était un ange.


C’était le soir de Noël et l’ange priait pour comprendre sa vie, sa mission. Il se demandait: pourquoi suis-je dans une grotte, qui suis-je, y a-t-il autre chose après cette grotte ?

Des questions qu’il se posait tous les jours, ne comprenant pas la raison de son existence.


Alors qu'il s'abandonnait à ce qui était tout en croyant de tout son être trouver un jour ses réponses, une lumière irradia de son cœur et illumina la grotte toute entière, une voix douce et rassurante lui murmura : « je ne t’ai jamais quitté, je suis là, avec toi, tous les jours, toutes les nuits. Je suis ta voix et la voix du monde, je vais te guider. »


L’ange comprit qu’il possédait cette lumière dans son cœur et que toute la connaissance du monde résidait en lui, il n’avait qu'à écouter…


Cette lumière étincelante, lui permit d’entrevoir une brèche dans la roche. Plus il s’approchait, plus cette fente ressemblait à un passage. C’était l'ouverture de la grotte qu’il n’avait jamais vu, aveuglé par ses croyances. Il pensait être un être unique et que cette grotte sombre était son seul univers.


Il s'engouffra dans le passage et découvrit, émerveillé, des milliers d’étoiles, une lune étincelante, comme si le ciel s’était décoré pour noël. La neige lui semblait si familière, il flottait et eu l’impression de respirer pour la première fois.

Et là envahit par la joie, soudainement, il déploya une partie de son corps qu’il ne connaissait pas.....ses ailes.

Il n’avait jamais ressenti ça. Cette sensation fût, pour lui, une délivrance et une révélation.


Il vola, vola jusqu’à en tomber de fatigue quand il aperçut une cime qui lui sembla la plus haute et la plus confortable pour se reposer. C’était le plus haut sapin de la forêt. Ses branches étaient recouvertes de neige et il abritait plusieurs petites vies.

L’ange se sentit si bien sur cette cime qu’il décida de s’y détendre et en s’endormant, son cœur, ravi de cette découverte de la vie, illumina tellement fort que le sapin se mît à briller et la forêt, toute entière, fût emplie de lumière. Noël sonna, et pour la première fois un ange inondait de son amour un sapin et une forêt. Les animaux, les voyageurs, cette nuit-là, y trouvèrent chaleur, réconfort et amour.


Il avait enfin compris qui il était : un ange!

Un ange qui illumine, montre le chemin, et réconforte par sa lumière.


Depuis ce jour, l’ange revient sur la cime de ce sapin à chaque Noël, lorsque tous les anges de la terre se retrouvent sur les cimes de tous les sapins. Il veut nous rappeler que la lumière est dans nos cœurs. Qu’il suffît d'avoir la foi, d’écouter sa voix intérieure, d'avoir le courage de sortir de la grotte et de déployer ses ailes.

Ainsi, notre âme illumine et éclaire tout ce qui nous entoure.


  • Joyeux noël à tous



70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout