top of page
Rechercher

Ma Lilo

A présent tu es partout, tu es l’air que je respire, tu es la brise sur mon visage. Tu es cet espace entre les nuages qui me gardent en vie. Tu es l’espoir qu’après je te retrouverais.

Tu n’étais qu’une boule de poils de 8 kilos mais tu étais une grande Dame, mon bébé, ma compagne de vie.


Chaque matin tes léchouilles et ton petit regard me donnaient envie de me lever peu importe ce que je traversais.



Tu étais la patience, la résilience et l’amour. Tellement d’amour. Tu n’étais qu’amour.


Tu m’as tant donné, plus que ce que je pouvais imaginer le jour ou je t’ai adopté, tu avais 2 mois. Petit coeur qui m’a regardé droit dans les yeux avec cette force de caractère que tu avais déjà. Je suis devenue ta maman instantanément.


Ma fille comme je t’appelais. Chaque ouverture de porte, tu étais derrière, chaque retour à la maison avait un sens. Chaque câlin valait tout l’or du monde pour moi.


Tu es parti dans mes bras avec mes mots d’amour et de gratitude. Le dernier regard était pour moi. Tu savais que tout irait bien, que j’étais là comme je te l’avais toujours promis. Jusqu’au dernier souffle, jusqu’au dernier instant.


J’ai enlacé ton petit corps encore chaud pour ne pas oublier. Et j’ai respiré ta peau pour qu’elle s’incruste dans la mienne.


Pourquoi ne pas aimer autant et pleurer autant un animal qu’un humain? Ils sont là chaque instant, fidèles, remplis d’amour pour nous.


Ma Lilo est parti et je pleure, j’avance sans elle à présent.

15 ans de quotidien, de partage. Elle était mon bébé, mon amie, ma fille, mon coeur.

J’ai appris de sa force. Chaque jour elle s’habituait à perdre un peu plus d’elle-même, l’ouïe, la vue, le souffle… Et malgré cela elle était intensément dans le moment présent.

Jusqu’au dernier instant, elle m'a donné son amour.


Merci ma Lilounette.



99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page